Snap

Snapchat en grandes difficultés

Alors que la startup n’est en bourse que depuis quelques mois, la descente aux enfers semble inéluctable. Attaquée de front par Facebook, elle a du mal à convaincre ses utilisateurs, mais également les investisseurs du monde entier.

Snapchat s’est lancée en bourse avant l’été, l’action de cesse de dévisser. Avec 24$ au pic post-IPO, la firme est aujourd’hui passée sous la barre des 12$, et la tendance ne semble pas amenée à s’inverser.

Sur les earnings du 2e trimestre, la firme a raté son objectif de 181 millions de dollars de chiffre d’affaires à 5 millions près. En plus de cela, son revenu par utilisateur stagne aux alentours de 1$.

Pourtant Snap a d’excellentes idées pour retrouver la croissance (les nouveaux utilisateurs sont passés de 5% au premier trimestre contre 4,2% au second), comme le rachat des Français de Zenly, qui a amené à la création de la SnapMap.

Pour autant, la base d’utilisateurs de Facebook a largement profité à Instagram, qui a copié la plupart des fonctions propres à Snapchat, en y ajoutant une dimension plus sociale. Les influenceurs ont switché peu à peu d’une application à l’autre, Instagram étant plus rémunérateur auprès des marques. Les lunettes Spectacles sont un succès, mais le hardware ne suffira pas à redresser la barre.

La firme n’aurait peut-être pas du refuser les 30 milliards proposés par Google pour son rachat il y a quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *